Sign in / Join

Résiliation : résilier son assurance auto chez MAIF

L’assurance automobile est une assurance obligatoire à laquelle toute personne qui possède un véhicule doit souscrire. Les offres d’assurance disponibles sur le marché sont nombreuses. Les propriétaires de voitures peuvent donc résilier leur contrat s’ils désirent changer d’offre ou de compagnie. Découvrez à travers cet article la procédure pour annuler son contrat auto chez MAIF.

La période de résiliation

De nombreuses lois régissent la souscription ainsi que l’annulation des contrats d’assurance. L’assurance auto étant une assurance obligatoire, il est important de faire attention à la manière de résilier le contrat pour ne pas subir des conséquences négatives. Le premier élément auquel il faut faire attention est la période de demande de la résiliation.

A lire en complément : Billet d'avion Martinique : où trouver les meilleures offres ?

La date d’anniversaire de la souscription

Cette période est tout à fait propice à la rupture du contrat d’assurance automobile chez MAIF, car elle permet d’annuler la reconduction automatique du contrat. Ainsi, vous devez effectuer votre demande de résiliation avant cette date si vous souhaitez rompre votre assurance auto. Grâce à la loi Chatel, la MAIF vous informe de l’anniversaire de souscription du contrat 80 jours avant la date de l’échéance annuelle du contrat. Ensuite, vous disposez de 20 jours pour demander l’annulation de votre contrat d’assurance automobile.

Pour éviter la reconduction automatique de votre assurance auto, vous devez donc :

A lire aussi : Développement du nourrisson à 3 semaines : croissance et progrès clés

    • attendre la période d’échéance du contrat d’assurance ;
    • effectuer la demande de résiliation et obtenir le cachet de la poste minimum 60 jours, soit 2 mois, avant la date d’anniversaire du contrat ;
    • attendre le traitement de la demande pendant les 60 jours ;
    • obtenir la résiliation effective du contrat après la fin de la période impartie.

Chez MAIF, le 31 octobre est le dernier délai pour déposer la demande de résiliation du contrat automobile. La rupture du contrat d’assurance devient alors effective le 31 décembre.

La rupture à tout moment

Il existe deux conditions vous permettant de rompre votre contrat automobile à tout moment au cours de l’année :

    • vous avez souscrit l’assurance automobile MAIF il y a plus d’un an ;
    • vous avez des raisons légitimes et valables d’effectuer la demande de résiliation.

Dans le cas où votre contrat a plus d’un an d’ancienneté, vous bénéficiez de la loi Hamon. Cette loi vous permet de résilier votre contrat sans faire face à une demande de compensation. Néanmoins, puisque l’assurance automobile est obligatoire, vous devez avoir au préalable trouvé un nouvel assureur. C’est ce dernier qui contactera la MAIF pour effectuer toutes les démarches nécessaires.

Dans le cas où vous auriez des raisons légitimes de rompre le contrat, vous pouvez effectuer votre demande de résiliation. La demande doit mentionner le motif de résiliation et la compagnie jugera de la légitimité du motif.

Raisons et méthode de résiliation de l’assurance

De nombreuses raisons peuvent être à l’origine de votre besoin de rupture du contrat d’assurance automobile :

    • la découverte d’un contrat d’assurance plus avantageux que celui du MAIF ;
    • le besoin de changer votre offre d’assurance automobile ;
    • dénoncer la reconduction automatique du contrat ;
    • la vente du véhicule assuré par la compagnie ;
    • de nombreux facteurs de la vie comme un vol, un accident ou une catastrophe naturelle.

Dans chaque cas et pour chaque raison évoquée, il y a des conditions à respecter avant d’effectuer la résiliation. Vous devez par exemple respecter un délai ou une méthode précise pour obtenir gain de cause. La demande de résiliation se fait par lettre recommandée avec accusé de réception à envoyer à la poste. Pensez à vérifier les informations et conditions qui figurent dans le contrat d’assurance avant la procédure.

Lorsque vous devez vendre votre véhicule couvert par l’assurance automobile, vous devez le signaler à la compagnie d’assurance. Votre contrat peut être transféré sur votre nouvelle voiture ou maintenu pour le nouveau propriétaire si vous le souhaitez. Cependant, la résiliation est effective dès la vente de la voiture tant que la MAIF reçoit une copie du formulaire CERFA n°15776*01 et une lettre recommandée avec accusé de réception.

En cas de vol, d’accident ou de sinistre, l’assureur résilie automatiquement votre contrat dès qu’il est informé de la situation. Vous devrez donc envoyer un courrier recommandé avec accusé de réception mentionnant la raison de résiliation et des preuves de la situation. Veillez à respecter les délais impartis à chaque motif légitime.

Résilier votre assurance auto, oui, mais après ?

Résilier une assurance auto peut-être une bonne chose dans la mesure où il s'agit de votre choix et non d'une sanction de votre assureur. Toutefois, avant de procéder, il est bon de prendre quelques précautions.

La première chose à faire dans le cadre d'une résiliation volontaire est de prendre le temps de vérifier que ce changement aura des retombées favorables. Il peut s'agir du prix ou de prestations plus complètes et mieux adaptées à votre situation. Commencez par lister vos prestations actuelles et le tarif de votre contrat.

Ensuite, partez à la recherche de la meilleure assurance pour voiture. Pour cela, il est judicieux de comparer les différentes offres des assureurs présents sur ce segment. Ne vous arrêtez pas au seul tarif et tenez compte de toutes les options disponibles, ainsi que du montant de la franchise.

Utilisez sans hésiter un comparateur d'assurance voiture mis à disposition par un assureur reconnu dans le domaine de l'assurance auto. Le questionnaire est facile et rapide à remplir. Il suffit d'indiquer les éléments spécifiques à votre véhicule et votre profil de conducteur (bonussé, malussé, jeune conducteur, etc.).

Remplissez ensuite les options que vous souhaitez souscrire pour obtenir la liste des compagnies d'assurances auto qui entrent dans vos critères. Vous pourrez alors aller plus loin en demandant un devis, puis faire votre choix définitif.

Les conséquences de la résiliation de votre assurance auto MAIF

La résiliation d'une assurance auto MAIF peut avoir des conséquences sur le conducteur. Toutefois, ces dernières varient en fonction de la raison qui a motivé cette décision.

Dans le cas où vous avez décidé de résilier votre contrat, sans que cela ne soit une obligation pour votre assureur, vous n'aurez pas à subir les conséquences de la résiliation pour non-paiement ou mauvaise conduite. Vous devrez simplement trouver un nouvel assureur et souscrire un nouveau contrat avant que l'ancien ne prenne fin.

Toutefois, si c'est votre assureur qui a pris cette décision suite à une fausse déclaration ou à des sinistres trop fréquents, les conséquences peuvent être plus graves. Effectivement, votre nom sera inscrit au fichier AGIRA (Association pour la Gestion des Informations sur le Risque en Assurance) ; ce qui peut compliquer vos futures démarches d'assurance.

Cette inscription signifie aussi qu'il y aura une majoration du tarif de votre prochaine assurance auto. Cette majoration est appliquée par tous les autres assureurs dans le but d'éviter tout comportement frauduleux chez leurs nouveaux clients potentiels.

Mais rassurez-vous : après deux ans sans incident responsable depuis la résiliation du précédent contrat et donc sauf mention contraire dans ses conditions générales, l'assureur ne peut plus pratiquer cet abattement supplémentaire ! Il faut faire attention aux termes légaux liés à chaque sinistre responsable afin que cela puisse faciliter vos futurs contrats automobile avec succès.

Les alternatives à la résiliation de votre assurance auto MAIF

Si vous êtes sur le point de résilier votre assurance auto MAIF, il existe des alternatives à cette décision qui peuvent être bénéfiques pour vous. Si c'est le prix élevé de votre contrat actuel qui vous pousse à la résiliation, vous pouvez négocier avec votre assureur. Effectivement, ce dernier peut proposer des tarifs préférentiels en fonction de votre profil ou encore envisager une modification du contrat pour que celui-ci corresponde mieux à vos besoins.

Pensez à bien réfléchir avant de procéder à une résiliation pure et simple. Les alternatives présentées permettent souvent aux assurés insatisfaits de leur assurance auto chez MAIF de trouver une solution adéquate plus facilement que prévu !