Sign in / Join
Comprendre et accompagner la poussée de croissance de votre bébé : des signes aux solutions

Comprendre et accompagner la poussée de croissance de votre bébé : des signes aux solutions

De la naissance à la fin de son adolescence, l’Homme connaît plusieurs phases de croissance. Lorsqu’il est bébé, il connaît de nombreux développements importants sur des périodes très courtes. On parle alors de poussée de croissance.

À quoi correspond la poussée de croissance du bébé ? Comment la reconnaître et quelle réaction adopter pour accompagner le bébé ? Réponses dans cette rubrique.

A lire également : Quels sont les symptômes de l'anxiété ?

Poussée de croissance de bébé : de quoi s’agit-il exactement ?

Durant les premiers mois après l’accouchement, les bébés grandissent énormément. Leur croissance suit un processus régulier pour qu’ils gagnent en taille et en poids. Tout de même, à certains moments, les bébés vont connaître des pics de croissance. Ce sont des périodes d’accélération de la croissance des bébés. On parle alors de poussée de croissance.

La poussée de croissance est donc une étape normale du développement du bébé. Ce qu’il faut savoir, c’est que chaque bébé connaît plusieurs poussées de croissance. Le nourrisson peut notamment connaître trois poussées de croissance durant ses six premières semaines de vie. Avant son premier anniversaire, le bébé doit encore connaître trois autres pics de croissance.

A voir aussi : Jeux de construction pour adulte : pourquoi faire ?

En clair, votre bout de chou connaît 6 poussées de croissance durant sa première année. Vous devez alors être outillée pour identifier ces pics de croissance lorsqu’ils surviennent afin de lui offrir le meilleur accompagnement.

Comment identifier une poussée de croissance chez le bébé ?

De manière générale, les bébés connaissent leur premier pic de croissance 7 ou 12 jours au maximum après leur naissance. Une nouvelle poussée de naissance intervient lors de la 3ᵉ semaine.

Comprendre et accompagner la poussée de croissance de votre bébé : des signes aux solutions

La troisième poussée de croissance se situe souvent dans la 6ᵉ semaine. Les pics de croissance suivants peuvent survenir au 3ᵉ mois, au 6ᵉ mois et au 12ᵉ mois.

Ces indications ne sont pas des références absolues, car chaque bébé connaît son propre rythme de développement. Pour savoir si votre bébé a une poussée de croissance, observez son comportement. Trois indices vous mettront la puce à l’oreille.

D’abord, le bébé développe un grand appétit durant la poussée de croissance. Puisque les besoins en lait de son corps sont plus grands, le bébé réclame plus fréquemment à manger. Il peut notamment l’exprimer par des pleurs.

Ensuite, le bébé est beaucoup irrité durant un pic de croissance. Les changements importants que subit le corps du nourrisson peuvent être éprouvants. Il développe donc des mauvaises humeurs et de l’irritabilité.

Enfin, le rythme de sommeil du bébé est perturbé durant la poussée de croissance. Le nourrisson aura un sommeil agité, des réveils nocturnes et adoptera de nouvelles habitudes de sommeil.

Accompagner la poussée de croissance de votre bébé : quelles solutions ?

Votre bébé fait une poussée de croissance ? Rappelez-vous qu’il s’agit d’une situation passagère. Les pics de croissance durent 24, 48 heures ou 5 jours au maximum. Pour accompagner votre bout de chou durant ces moments, répondez de manière optimale à ses besoins en lait. Pensez aussi à le bercer et à le calmer tendrement lorsqu’il se réveille la nuit. Inversement, quand il dort, ne le réveillez pas.

Vous pouvez aussi faire écouter des bruits blancs et des musiques calmes au bébé durant cette période. N’hésitez pas à recourir au bain peau à peau pour mieux communiquer avec lui et le calmer.