Sign in / Join

Quel est le montant maximum de CMG ?

Dans l’ensemble, le CMG (Complément de libre choix de mode de garde) constitue une aide financière accordée aux parents pour assurer la garde de leur enfant. L’opération peut être effectuée par différentes institutions. Par ailleurs, le montant de cette aide porte souvent à confusion avec la revalorisation et les évolutions instaurées par le budget de la sécurité sociale. Aussi, si vous avez du mal à vous informer sur le sujet, cet article aborde les principaux points à considérer sur le CMG.

Les spécificités du complément de libre choix de mode de garde

Le complément de libre choix du mode de garde est une aide aux parents seuls ou en couple. Toutefois, il existe des spécificités à prendre en compte pour être éligible à cette aide.

A voir aussi : Comment réussir ses études de médecine ?

Le principe du CMG

En principe, l’objectif du complément de libre choix du mode de garde est de régler les frais relatifs à la garde d’un ou plusieurs enfants de moins de 6 ans. Dans cette optique, l’âge de l’enfant figure parmi les conditions à respecter. Dans l’ensemble, le CMG permet une prise en charge partielle des frais pour l’embauche d’une garde à domicile, d’une assistante maternelle agréée, une garde en micro crèche ou une garde par organisme habilité, à l’instar d’une association ou d’une entreprise spécialisée.

Il est important de noter que le montant du CMG varie en fonction des ressources du foyer, du nombre d’enfants, de l’âge de ces derniers et du mode de garde choisi par les parents. Étant donné que le CMG permet un règlement partiel des dépenses, tous les foyers éligibles à cette aide doivent assurer au minimum 15 % des frais de garde. Pour ce qui est de la demande du CMG, elle se fait auprès de la CAF (Caisse d’allocation familiale) ou de la MSA (Mutualité sociale agricole) pour les parents qui relèvent du régime agricole de sécurité sociale.

A lire en complément : Qui peut déduire les frais de garde ?

Les gardes éligibles au complément de libre choix du mode de garde

Dans le cadre du CMG, les parents qui souhaitent faire garder leurs enfants disposent de plusieurs options, notamment en ce qui concerne la garde. Aussi, vous pouvez recourir à une assistante maternelle agréée exerçant à son domicile. Pour être éligible, le salaire brut de cette assistante ne doit pas dépasser les 52,85 euros par jour et par enfant.

Par ailleurs, il est également possible de faire appel à une assistante maternelle déclarée et habilitée qui exerce au sein d’une maison d’assistantes maternelles. Autrement, les parents peuvent directement embaucher une garde d’enfant à domicile. Cette dernière peut être issue d’une association ou d’une entreprise agréée. Pour ce qui est de la garde au niveau d’une micro crèche, l’enfant doit être présent durant 16 heures par mois au minimum. La seule condition pour l’éligibilité de cette option est que la tarification horaire ne dépasse pas 10 euros par enfant.

Les plafonds du CMG

En règle générale, le montant du CMG n’est pas fixe. En réalité, il varie en fonction de la situation maritale du parent bénéficiaire, du nombre d’enfants à garder, de l’âge, des ressources du foyer et du mode de garde choisi. Dans cette optique, le montant maximal pour la garde d’un enfant de moins de 3 ans est de 498,33 euros dans le cas de ressources inférieures ou égales à 21 320 euros. Pour des ressources allant entre 21 320 et 47 377 euros, il est de 314,24 euros. Pour les ressources excédant la somme de 47 377 euros, le montant maximal est de 188,52 euros.

En ce qui concerne la garde d’un enfant âgé de 3 à 6 ans, le plafond de l’aide est de 243,16 euros pour des ressources inférieures ou équivalentes à 21 320 euros, 157,15 euros dans le cas de ressources comprises entre 21 320 et 47 377 euros, et de 94,26 euros en cas de ressources supérieures à cette somme. Il est important de noter que les sommes versées prennent en compte la revalorisation anticipée de 4 % de prestations sociales mise en place en juillet 2022.