Sign in / Join

Quelles doses de lait pour bébé ?

Que ce soit le lait maternel ou le lait artificiel, il apporte aux nouveaux nés, tout ce dont ils ont besoin. Force est de constater que beaucoup de mamans se posent énormément de question sur la dose normale de lait des nourrissons. Quelle est la quantité de lait adaptée au nouveau-né les premiers jours de sa naissance ? les premières semaines ?  Cet article apporte des propositions de réponse à ces différentes préoccupations.

En fonction de l'âge du bébé

L'allaitement maternel est celui conseillé dès les premiers mois. Dans le cas où la maman ne peut pas allaiter le bébé, elle peut faire recours au lait premier âge. Enrichi en vitamine, gras essentiels et vitamine D, ce lait peut être donné au bébé pendant 6 mois environ. Par contre, il est plus pauvre en protéines qu'en lait de vache et se présente sous forme de lait en poudre à reconstituer.

A lire également : Quelle couche choisir selon 60 millions de consommateurs ?

En effet, les besoins en lait du bébé augmentent de 60 ml par jour entre le jour de sa naissance et son septième jour. Et cela réparti en 6 biberons par jour. Le nouveau-né boit environ 60 ml de lait le premier jour, 120 ml le deuxième jour, 180 ml le troisième jour et ainsi de suite jusqu'au 7e  jour. Il boit donc en moyenne 500 à 600 ml de lait infantile par jour entre le 8e jour de vie et la fin du 1ᵉʳ mois.

Cependant, le bébé est capable de consommer 5 à 6 biberons de 120 ml par jour à un mois de vie. Ensuite, il passe entre 700 et 800 ml par jour de lait infantile entre 2 et 3 mois. Entre le 3e et le 4e mois, le bébé est en mesure de consommer en moyenne 800 à 850 ml. Ainsi, à partir du 4e mois, son alimentation peut être diversifiée. Par contre, sa consommation de lait demeure importante et reste en moyenne de 800 à 900 ml par jour.

A découvrir également : Les indispensables de la garde-robe de bébé

Il est important de noter aussi que lorsque le bébé termine son biberon, cela voudra dire qu'il faut augmenter sa ration d'une dose supplémentaire.

En fonction du poids du bébé

Afin de connaître la quantité de lait adapté à un bébé, vous pouvez utiliser la méthode de conservation des aliments par appertisation. Elle consiste à diviser le poids du bébé en grammes par 10 puis d'ajouter 250 au total. Le résultat obtenu est donc la quantité de lait en ml dont le bébé a besoin par jour. Par ailleurs, un bébé pèse entre 2,5 et 4,5 kg à la naissance. Ainsi, lorsqu'il s'agit d'un allaitement naturel, c'est le bébé qui détermine la quantité de lait.

Vous pouvez aussi allaiter votre bébé à la demande, c'est-à-dire vous lui donner à téter quand il le demande. La quantité de préparation pour nourrisson d'un bébé correspond à environ 1/6 du poids de ce dernier. La quantité de lait sera de 660 ml répartis en 6 à 8 biberons si le bébé pèse 4 kg et environ 1000 ml, à partir de 6 kg. Vous devez peser votre bébé, surtout au cours des premières semaines, au fur et à mesure que vous lui donnez le biberon.

Ce contrôle est possible dans les centres de conseil maternel et il vous confirme que votre bébé est en bon état et qu'il se nourrit suffisamment. Dans le cas où vous aurez des doutes, parlez-en à votre sage-femme ou à votre médecin. En effet, l'accent doit être également mis sur les différents types de lait maternisé que vous devez donner a votre bébé au cours des 3 premières années. Riche en vitamines D, A et E, le lait 1ᵉʳ âge est celui adapté à vos nouveaux nés de 0 à 6 mois. De 6 mois à 1 an, c'est le lait 2e âge qui est recommandé. Enrichi en fer et acides gras essentiels, le lait croissance est celui adapté à vos bébés âgés de 12 mois à 3 ans.

Les différentes formules de lait pour bébé disponibles sur le marché

Il existe plusieurs formules de lait pour bébé disponibles sur le marché. Toutefois, il faut noter que seul un médecin ou une diététicienne peut vous conseiller et prescrire une alimentation appropriée à votre bébé.

La première formule est le lait maternel, qui reste l'aliment idéal pour les bébés jusqu'à l'âge de 6 mois. Il contient tous les nutriments nécessaires au bon développement du nourrisson et renforce son système immunitaire grâce aux anticorps présents dans le lait maternel. Toutes les mères ne souhaitent pas allaiter leur enfant.

Dans ce cas-là, ils peuvent opter pour des préparations lactées spéciales adaptées en fonction de l'âge du bébé. On trouve par exemple le lait 1ᵉʳ âge destiné aux enfants âgés entre 0 et 6 mois qui répond pleinement à leurs besoins nutritionnels essentiels tels que des protéines faciles à digérer (caséine), des glucides complexes (lactose) ainsi que toutes les vitamines mentionnées précédemment.

Le lait deuxième âge est généralement recommandé pour les enfants âgés entre six et douze mois tandis que le lait de croissance sert d'aliment principal chez les petits entre un an et trois ans. Cette dernière catégorie possède une teneur en fer et en vitamines D plus importante et peut être consommée comme boisson principale ou incorporée à des plats adaptés aux enfants.

Il faut noter l'existence de laits infantiles dites 'spécialisées'. Celles-ci sont destinées aux bébés souffrant d'allergies, d'intolérances alimentaires, ou présentant un trouble digestif. Ces produits ont été conçus spécialement pour répondre à leurs besoins nutritionnels particuliers.

Il est impératif de se référer à son pédiatre avant d'opter pour une formule lactée quelconque afin de garantir le bien-être du nourrisson.

Les erreurs à éviter dans la préparation du biberon de lait pour bébé

Parmi les erreurs à éviter, vous devez ne jamais ajouter de sucre ou tout autre aliment dans le biberon sans avis médical.

En fonction du poids et de l'âge de votre bébé, la quantité recommandée peut varier. Les nouveau-nés peuvent boire entre 60 et 90 ml toutes les deux à trois heures tandis que les bébés plus âgés peuvent boire jusqu'à 240 ml toutes les quatre heures. N'hésitez pas à demander conseil à votre pédiatre pour connaître les quantités appropriées en fonction des besoins spécifiques de votre enfant.

Il existe plusieurs types de laits pour nourrissons sur le marché : ceux destinés aux nourrissons classiques ainsi que des formules spéciales adaptées aux allergiques au lactose ou à la protéine du lait. En règle générale, ces préparations sont enrichies avec des nutriments tels que le fer et l'acide folique afin d'aider au développement sain du nourrisson.

Si votre enfant présente des signes de faim prolongée, cela pourrait indiquer qu'il n'a pas bu suffisamment. Si votre enfant souffre régulièrement d'inconfort digestif, de vomissements ou de diarrhée, il pourrait s'agir d'un signe indiquant que quelque chose ne va pas dans la préparation du biberon. Dans ce cas, vous devez consulter rapidement un professionnel de santé afin qu'il puisse diagnostiquer et traiter le problème.

Assurez-vous toujours d'utiliser les bonnes quantités et les bons produits pour préparer le biberon de votre bébé. Ne prenez aucun risque en utilisant des produits périmés ou mal nettoyés. En suivant ces règles simples mais importantes, vous veillerez à la bonne nutrition et au développement en bonne santé de votre nourrisson.