Sign in / Join

Quand est versée la prime de naissance 2021 ?

Les prestations familiales sont destinées aux personnes seules ou aux couples avec un ou plusieurs enfants à charge.

Enfant à charge

A lire en complément : Comment réussir ses études de médecine ?

Un enfant est considéré comme dépendant jusqu'au mois précédant l'âge de 20 ans (ou 21 ans pour le complément familial et l'allocation logement). S'il travaille, sa rémunération nette mensuelle ne peut excéder 55 % du SMIC (soit 893,25€ par mois en 2015).

Que quelqu'un leur soit lié ou non, ils sont reconnus comme dépendants s'ils sont soutenus financièrement et assument des responsabilités émotionnelles et éducatives.

A découvrir également : Où trouver mon numéro Siret pajemploi ?

En cas de séparation ou de divorce, l'enfant pour lequel une pension alimentaire est versée ne sera pas reconnu comme allocation familiale à charge. Si vous avez la garde conjointe, seules les prestations familiales peuvent être réparties entre les deux parents.

Un point de contact unique : la CAF

La CAF (Caisse des B. allocations familiales) est votre guichet unique pour toutes les prestations familiales. Mais il ne gère pas les prestations sociales ni, bien entendu, le supplément familial. Il y a au moins un CAF par département. N'oubliez pas de l'avertir pour le transfert de votre fichier en cas de transfert.

Les officiels ont également accès à toutes les institutions publiques subventionnées par la CAF.

Les prestations seront versées le 5 du mois suivant.

Le montant déclaré par la CAF apparaît dans le montant net après déduction du CRDS (au montant de 0,5 %), auquel la plupart des prestations familiales sont assujetties.

Chaque service est soumis à des conditions de prime spéciales qui dépendent de son objectif. Bon nombre d'entre eux sont payés en fonction de leurs ressources. Cependant, vous n'avez pas besoin de déclarer vos ressources auprès de la CAF, car le service des impôts transmet votre déclaration de revenus directement à la CAF. Sur cette base, la CAF calcule vos droits sur les différents prestations familiales.

La période de paiement des prestations familiales correspond à une année civile. Une fois déterminé, le montant de vos prestations restera le même du 1er janvier au 31 décembre, sauf en cas de changement de situation.

Des services qui sont théoriquement mis à jour chaque année

Les conditions d'attribution et les montants peuvent être consultés en détail sur le site du SNES-FSU (pour les membres, partie protection sociale du S1 Memento) ou de l'administration française (http://vosdroits. service-public.fr/particuliers/R1165.xhtml).

Le montant de la base de calcul mensuelle (CGRB) pour les prestations familiales est normalement réévalué le 1er avril de chaque année, mais ce n'était pas le cas en 2014 ou 2015 en raison d'une inflation très faible. Seules l'augmentation de l'allocation familiale et de l'allocation de soutien ont bénéficié d'un petit « coup de main ».

Par conséquent, les montants indiqués ci-dessous peuvent aller jusqu'à 1. Valable en avril 2016.

Chaque année, la SNES-FSU publie également un supplément appelé « Pay Update », qui met à jour les principaux montants des prestations.

Pour les départements français d'outre-mer, il est conseillé de consulter le détail des dispositions spécifiques sur le site de la CAF.

Limites de condition et de ressources

Il existe des prestations familiales pour lesquelles aucun critère de revenu n'est requis : allocations familiales, allocations familiales, allocation scolaire pour enfants handicapés, allocation journalière de base pour la présence des parents, supplément de libre choix d'activité.

Les autres sont soumis à une condition de besoins : il s'agit alors du bénéfice net de l'année n-2, qui est utilisé pour déterminer l'impôt sur le revenu qui sera pris en compte lors de la détermination de vos droits (c'est-à-dire celui de 2014 pour les prestations versées à partir du 1er janvier 2016). Les limites supérieures de Les ressources peuvent varier selon le type d'allocation familiale, le nombre d'enfants à charge, l'âge ou même la date de naissance. Ils ont été améliorés de 0,7 % en date du 1er janvier 2015. Sont soumis à l'examen des ressources : le PAJE (prestation de soins à la petite enfance, y compris allocation de naissance ou d'adoption, allocation de base), l'allocation familiale, la contribution initiale aux études, la contribution parentale quotidienne (qui s'ajoute à l'allocation de base, qui ne s'applique pas (sous réserve des ressources).

Allocations familiales qui ne sont pas soumises à une condition de ressources

Quelle que soit votre situation familiale et le montant de vos revenus, vous avez droit aux prestations familiales si vous avez au moins deux enfants à charge âgés de moins de 20 ans.

Le montant des prestations dépend du nombre d'enfants à charge et de leur âge. Chaque mois, vous recevrez :

  • si vous avez 2 enfants : 129,35€ ;
  • si vous avez 3 enfants : 295,05€ ;
  • 165,72€ par enfant supplémentaire.

Situation particulière dans les départements français d'outre-mer (sauf Mayotte) : 23,78€ pour un enfant à charge de moins de 11 ans ; 38,70€ s'il a entre 11 et 16 ans, et 46,70€ s'il a plus de 16 ans.

Augmentation pour les enfants âgés de 14 à 20 ans

Une augmentation de 64,76€ est versée pour chaque enfant ayant atteint l'âge de 14 ans. Toutefois, si vous n'avez que deux enfants à charge, vous ne recevrez pas d'augmentation pour l'enfant le plus âgé.

Les allocations sont dues à compter du mois civil suivant la naissance ou l'admission du deuxième enfant.

Vous n'avez pas à faire de demandes spéciales.

Les indemnités vous sont versées automatiquement.

Lorsqu'un enfant atteint l'âge de 20 ans, il n'est plus considéré comme un enfant à charge.

Pour réduire les pertes financières subies par la famille ayant au moins 3 Pour réduire le nombre d'enfants, un montant forfaitaire temporaire de 81,78€ est automatiquement versé jusqu'au mois précédant leur 21e anniversaire si l'enfant de 20 ans vit toujours chez le bénéficiaire.

Modulation des allocations familiales au 1er juillet 2015

Afin d'économiser de l'argent dans la branche familiale de la sécurité sociale, le gouvernement a décidé d'ajuster le montant des allocations familiales au revenu du ménage. À compter du 1er juillet 2015, les montants mensuels seront divisés par 2 ou 4 si les ressources du ménage dépassent les plafonds de 55 950 euros ou 78 300 euros par an ( 5 595 euros par enfant à charge). Le SNES et la FSU ont dénoncé cette mesure, qui souligne le principe de l'universalité des allocations familiales.

Indemnité journalière pour la présence des parents et supplément pour les dépenses de l'AJPP

Indemnité parentale journalière (AJPP), non soumise à une évaluation des ressources

Si vous prenez un congé parental, vous recevez autant d'indemnités journalières que de jours d'absence dans la limite de 22 indemnités par mois (nombre de jours ouvrables). Le droit est ouvert pour une période de 6 mois, qui peut être prolongée dans les 3 ans. Au cours de cette période de 3 ans, vous pouvez recevoir jusqu'à 310 indemnités journalières. Contactez les FAC de votre département qui vous fourniront les procédures exactes. Les indemnités journalières versées pour le même enfant peuvent être réparties entre les deux parents. Un nouveau compte de crédit de 310 jours peut être en cas de rechute ou de récurrence de la pathologie de l'enfant qui a accordé le droit aux premières vacances.

Le montant de l'indemnité journalière dépend de votre situation familiale :

  • si vous vivez en couple, vous recevrez 42,97€ ;
  • si vous vivez seul, vous recevrez 51,05€.

Supplément pour le coût de l'AJPP, sous réserve des conditions de ressources

A Vous pouvez payer un supplément mensuel de 109,90€ si vous avez engagé des dépenses liées à la santé de l'enfant qui n'ont pas été remboursées par la sécurité sociale ou votre mutuelle d'assurance d'un montant supérieur à 110,45€. Ce supplément peut également être payé si vous n'avez pas reçu d'AJPP pendant un mois donné. Vos ressources ne doivent pas dépasser une limite variable selon la situation.

En payant l'AJPP, vous avez droit à des prestations en nature de l'assurance maladie pendant toute la durée. Si vous recevez l'indemnité journalière Lorsque les parents sont présents, la caf peut vous inclure gratuitement dans l'assurance vieillesse sous certaines conditions en payant les cotisations pour vous.

Pour 2015, vos ressources pour 2013 ne doivent pas dépasser un seuil variable, selon la situation :

Votre situation à jumeler avec Just un revenu Parents seuls ou couples à deux revenus
1 enfant €26,80 34 466€
2 enfants 31 296€ 39 682€
Par enfant supplémentaire 6 259€ 6 259€

Le supplément familial, qui est soumis à la condition de ressources

Un supplément familial de 168,35€ par mois est versé aux personnes ayant au moins trois enfants à charge âgés de 3 ans et de moins de 21 ans si les ressources du ménage pour 2013 ne dépassent pas les limites suivantes :

Situation au sein de la famille Couple avec un seul revenu Couple monoparental ou à deux revenus
3 enfants 37,555€ 45,941€
Par enfant supplémentaire €6,259 6 259€

On suppose qu'il y a deux revenus si chaque revenu net annuel est égal à au moins 5 036€.

Ce supplément familial est majoré (202,05€) si le revenu du ménage est inférieur aux plafonds suivants :

Situation au sein de la famille Couple avec un seul revenu Couple monoparental ou à deux revenus
3 enfants 18 779€ 22 972€
Par enfant supplémentaire 3 130€ 3 130€

Si vos ressources dépassent légèrement le plafond, vous recevrez une allocation supplémentaire. Les départements français d'outre-mer ont des plafonds de ressources différents et le montant de base par enfant est de 96,16€, quel que soit le nombre d'enfants à charge. Le montant majoré est 115,40€.

Allocations familiales, sous réserve de ressources

Il est versé au parent qui élève seul son enfant, à la personne qui a accueilli un enfant (qu'il vive seul ou en couple), ou si au moins l'un des deux parents ne remplit pas ses obligations alimentaires :

  • 100,08€ par mois pour l'enfant privé de l'aide d'un de ses parents ;
  • 133,38€ si l'enfant est privé de l'aide de ses deux parents.

Indemnité scolaire pour enfants handicapés, sous réserve de ressources

Vous êtes admissible à cette allocation si vous avez un enfant à charge de moins de 20 ans ayant un handicap de taux A d'au moins 80 % reconnu par la Commission pour les droits et l'indépendance des personnes handicapées (CDAPH), ou entre 50 et 80 % si l'enfant fréquente un établissement spécialisé ou si la maladie nécessite l'utilisation un enseignement spécialisé ou un service de soins à domicile. Le CdAPH décide également de l'attribution de l'allocation, des suppléments et de la durée de leur versement.

L'allocation de base par mois et par enfant est de 129,99€. Un supplément accordé par le CDAPH peut être ajouté à ce montant, qui tient compte :

  • l'importance des coûts supplémentaires pour l'enfant ;
  • l'obligation d'interrompre totalement ou partiellement les activités professionnelles de l'un des deux parents ;
  • l'utilisation d'un tiers payant.

Les parents isolés qui reçoivent un supplément de l'AEEH reçoivent une augmentation s'ils cessent ou restreignent leur activité ; professionnellement ou lorsqu'ils engagent un tiers rémunéré. Sur le site de la CAF, vous pouvez trouver le montant du supplément et les augmentations.

Si l'enfant est emmené dans un internat avec la prise en charge complète de ses frais de subsistance, l'AEEH n'est dus pour les périodes où l'enfant rentre à la maison : week-end, vacances courtes et longues.

Si vous demandez l'allocation parentale journalière, vous pouvez recevoir l'AEEH en même temps, mais ni son supplément ni l'augmentation pour les parents isolés. Vous avez également le choix entre le supplément AEEH et le service de rémunération fourni par le Conseil général.

En plus de ce choix, il est possible de combiner le supplément AEEH avec le troisième élément de l'indemnité compensatoire (qui couvre les frais de logement ou de développement du véhicule ou les frais de transport supplémentaires). Voir également http://www.cnsa.fr.

Le parent seul

L'allocation monoparentale (API) a été remplacée par le RSA (Active Solidarity Income) en 2009.

Indemnité de rentrée scolaire, sous réserve des ressources

Il aidera les familles à faible revenu ayant un ou plusieurs enfants (ou stagiaires) à charge âgés de 6 à 18 ans ans. Pour les jeunes âgés de 16 à 18 ans, l'ARS est payé sur preuve d'études ou d'apprentissage.

Vos ressources pour 2013 ne doivent pas dépasser :

  • 24 306€ pour 1 enfant ;
  • pour 2 enfants 29,915€ ;
  • pour 3 enfants 35 524€ ;
  • ajouter un supplément de 5 609€ par enfant.

La quantité d'ARS dépend de l'âge de l'enfant. Il doit :

  • 362,63€ pour un enfant âgé de 6 à 10 ans ;
  • 382,64€ pour un enfant âgé de 11 à 14 ans ;
  • 395,90€ pour un enfant âgé de 15 à 18 ans.

Si vous êtes déjà bénéficiaire, vous n'avez aucune démarche à suivre. Si vous n'êtes pas bénéficiaire, vous devrez remplir un dossier et le renvoyer à votre CAF.

L'ARS vous est automatiquement versé à la fin du mois d'août pour les enfants âgés de 6 à 16 ans. Pour les personnes âgées de 16 à 18 ans, il est utilisé comme école ou une preuve d'études payée (dès que le stagiaire gagne moins de 55 % du SMIC, soit 893,25€ par mois en 2015).

Prestation pour soins à la petite enfance (PAJE), exige

Pour un enfant né, adopté ou accepté pour adoption, vous pouvez bénéficier du PAJE (Young Child Care Benefit).

Cela inclut :

  • d'une part, la bourse de naissance (ou d'adoption), suivie d'une allocation de base, les deux étant versées selon les besoins ;
  • d'autre part, un supplément au libre choix du mode de prise en charge (CMG), un supplément au libre choix d'activité (CLCA) ou, pour les enfants nés ou adoptés le 1er janvier 2015 ou après, la prestation partagée d'éducation pour enfants (PREPARE).

Une bourse de naissance ou d'adoption avec

Prime de naissance : 923,08€ versés en une seule fois au cours du 7e mois de grossesse.

Prime d'adoption : 1 846,15€ versés une fois par mois après l'arrivée d'un enfant être payé à la maison de moins de 20 ans ou dans le mois suivant l'adoption ou l'adoption si l'arrivée à la maison est anticipée.

Ces deux bonus peuvent être combinés à d'autres avantages familiaux.

Pour les naissances multiples, les adoptions multiples ou les adoptions multiples pour adoption, autant de primes sont payées que les enfants nés, adoptés ou acceptés en vue d'une adoption.

La prime n'est pas due pour l'avortement avant la fin de l'année cinquième mois après le début de la grossesse.

Vous devez envoyer votre déclaration de grossesse ou les pièces justificatives pour l'adoption ou le reçu d'adoption de l'enfant à votre CAF.

Plafond de ressources pour 2013-2015 pour les enfants nés ou adoptés le 1er avril 2014 ou après cette date

Nombre d'enfants à charge Couple avec un seul revenu Famille monoparentale ou couple avec deux revenus
1 enfant 35,729€ 45,393€
2 enfants €42 172 51,836€
Par enfant supplémentaire 6 443€ 6 443€

Allocation de base soumise aux ressources

Elle est versée à compter de la naissance de l'enfant jusqu'au mois précédant son troisième anniversaire ou, en cas d'adoption, pendant au moins 12 mois dans la limite du 20e anniversaire.

Plein tarif : 184,62€ par mois lorsque les ressources sont inférieures à la limite :

Prix de la pièce : 92,31€. Pour les bénéficiaires dont le revenu dépasse le plafond fixé pour la bourse de naissance ou d'adoption (voir 7.8.1), l'allocation mensuelle est réduite de moitié.

Le paiement de cette fraction est entré en vigueur le 4/1/14 pour les enfants nés à cette date ou après cette date ou ont été adoptés. Il sera étendu à tous les autres enfants à partir du 1.4.17.

Pour les naissances multiples ou l'adoption simultanée de plusieurs enfants, vous pouvez accumuler plusieurs allocations de base.

L'allocation de base peut être combinée avec l'allocation journalière pour la présence des parents, l'allocation familiale pour les enfants adoptés ou utilisés pour adoption. En revanche, il n'est pas cumulable avec le supplément familial.

Dans les départements français d'outre-mer, l'allocation n'est pas cumulable avec les allocations familiales pour un enfant.

Supplément libre choix d'activité (CLCA) ou complément alimentaire optionnel pour le libre choix de l'activité (COLCA)

Complément au libre choix de l'activité (CLCA)

Ce supplément est destiné aux parents qui arrêtent de travailler ou décident de travailler à temps partiel pour s'occuper d'un enfant de moins de 3 ans né avant 2015 ou a été adopté. Le montant de la surtaxe dépend de votre situation (interruption complète ou réduction de l'activité professionnelle), de la réception (ou non) de l'indemnité de base du PAJE et du taux de cette dernière (en tout ou en partie).

statut d'un parent Bénéficiaire de l'allocation de base du PAJE Ne bénéficie pas de l'allocation de base du PAJE
Activité totale interrompue 390,52€ 576,24€
Temps partiel jusqu'à 50 % 252,46€ 438,17€
Taux partiel compris entre 50 et 80 % 145,63€ 331,35€

Pour bénéficier de ce supplément, vous devez avoir travaillé pendant deux ans :

  • dans les deux ans qui précèdent la naissance d'un premier enfant ;
  • dans les quatre ans s'il s'agit d'un deuxième enfant ;
  • dans cinq ans pour les enfants âgés de 3 ans ou plus.

Le supplément est accordé pour le premier enfant pendant six mois sans possibilité de séparation par rapport au mois de naissance, d'adoption ou à la fin du congé de maternité, de paternité ou d'adoption. À cette fin, le congé parental doit être pris immédiatement après le congé de maternité.

Pour les familles de deux enfants ou plus, le supplément est appliqué à partir du mois civil suivant la naissance ou l'adoption de l'enfant jusqu'à l'âge de 3 ans du plus jeune des enfants (ou 6 ans dans le cas des triplés). Le congé peut être réclamé à tout moment avant que l'enfant n'ait atteint l'âge de 3 ans.

Il n'est pas cumulable avec le supplément familial.

Chacun des deux parents ne peut bénéficier du supplément pour le libre choix de l'activité qu'à un taux partiel. La somme de ces deux suppléments ne peut alors pas dépasser celle d'un supplément complet.

Si vous emmenez votre enfant d'un assistante maternelle agréée ou garde d'enfants à domicile, vous ne pouvez pas bénéficier de la CLCA en même temps, sauf si vous travaillez à temps partiel ou le libre choix complémentaire du type de garde d'enfants.

Complément facultatif au libre choix de l'activité (COLCA)

Elle s'applique à vous si vous prodiguez des soins efficaces et permanents à au moins trois enfants nés ou adoptés. Avant 2015, si le plus jeune a moins d'un an et que vous avez au moins 8 quarts des cotisations de retraite. Il ne sera donc plus en vigueur à compter du 1er janvier 2016.

Attention : L'élection du COLCA est définitive. Vous ne pouvez pas les abandonner pour demander la CLCA pour le même enfant.

Pour chaque enfant né ou adopté avant avril 2014, le montant du supplément optionnel pour le libre choix de l'activité varie selon que vous avez droit à la prestation de base du PAJE ou non.

Bénéficiaire de l'allocation de base du PAJE Ne bénéficie pas de l'allocation de base du PAJE
638,34€ €824,06

Si l'enfant est né ou adopté le 1er avril 2014 ou après cette date, le montant est le même que vous touchiez ou non l'allocation de base : 638,34€.

Le droit est ouvert pour une période maximale de douze mois, à compter du mois de naissance, d'adoption ou de retrait en vue de l'adoption.

Le COLCA peut être partagé par les deux parents, mais ils ne peuvent pas le percevoir en même temps.

Allocation conjointe pour l'éducation des enfants (PREPARE)

Cette prestation est accordée dans les mêmes conditions que la CLCA, mais ne concerne que les enfants nés ou adoptés à partir de 2015 (voir la CLCA pour les autres cas).

Le montant dépend uniquement de votre situation.

statut d'un parent Montant net mensuel
Activité totalement interrompue 390,52€
Temps partiel jusqu'à 50 % 252,46€
Temps partiel entre 50 et 80 % 145,63€

La PRÉPARATION peut être confiée aux deux parents l'un après l'autre ou en même temps, jusqu'à concurrence de la limite applicable. En cas de partage en même temps, le montant total des deux services ne doit pas dépasser 390,52€. Dans le cas de la naissance de triplés, chaque membre du couple ne peut bénéficier de la prestation que pour un maximum de 48 mois dans la limite du 6e anniversaire de l'enfant.

Si vous avez au moins 3 enfants, vous pouvez bénéficier de l'augmentation du PREPARE. D'un montant de 638,34€, il est versé sur une période plus courte que la prestation de base jusqu'au premier anniversaire du plus jeune enfant, pour un maximum de 8 mois pour chaque parent, si vous vivez en couple.

Le choix entre le service de base et l'augmentation des avantages est définitif.

Compléter le type de soins gratuits (GMC)

Pour tous les montants, consultez http://www.caf.fr.

Ce supplément est destiné aux parents qui travaillent et dont l'enfant (leurs enfants) de moins de 6 ans est admis à être pris en charge par une assistante maternelle, une personne à domicile, une association ou une entreprise agréée qui emploie des assistantes maternelles ou des assistantes maternelles agréées, ou une micro-garderie.

Si vous faites appel à une assistante maternelle agréée, votre salaire brut ne peut dépasser 48,05€ par jour et par enfant pris en charge (limite valable le 1/1/15).

Si vous avez recours à un service de garde à domicile, à une association ou à une entreprise agréée, vous pouvez bénéficier de la GCM si l'enfant est pris en charge au moins 16 heures par mois.

Il en va de même si vous utilisez un micro berceau lorsque le taux horaire appliqué est de 12€ par ne dépasse pas les soins de l'enfant.

Dans tous les cas, les plafonds de ressources sont différents selon que l'enfant est né ou adopté à partir du 1/4/14 (limite inférieure en présence d'un tel enfant).

Ces plafonds sont augmentés de 40 % lorsque vous élevez vos propres enfants.

Pour chaque enfant, le montant de la couverture partielle des frais encourus dépend de vos ressources et de l'âge de l'enfant. Dans tous les cas, le montant maximum du GMC est la moitié de celui si l'enfant a entre 3 et 6 ans. Et au moins 15 % du salaire versé est à votre charge.

l'emploi d'une assistante maternelle ou d'une assistante maternelle

Les cotisations sociales sont entièrement prises en charge par la CAF pour l'emploi d'une assistante maternelle agréée et jusqu'à 50 % pour l'emploi de garderies à domicile, jusqu'à un plafond de 445€ pour un enfant de moins de 3 ans et 223€ pour un enfant de moins de 3 ans âge de 3 à 6 ans.

Appeler un club, une entreprise agréée ou un micro berceau

Le montant mensuel maximum couvert par la CAF est plus élevé si l'association ou l'entreprise utilise des soins à domicile ou si vous utilisez un micro berceau.

Le montant du CMG est réduit de moitié si vous bénéficiez de la CLCA, qui est versée pour une période à temps partiel d'au moins 50 %.

Il est majoré de 30 % si vous et/ou votre conjoint percevez l'allocation d'invalidité pour adultes.